options

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2010
Archive pour décembre, 2010


Banques : note d’espoir !

10 décembre, 2010
actualitas le parisien | Pas de réponses »

Les valeurs financières confirment leur rebond ce jeudi en vue de la fin de l’année, sur quelques achats à bon compte après leur grande déprime des dernières semaines sur la crainte d’une contagion de la crise de la dette en Europe.

Certains grands investisseurs misent sur une normalisation de la situation au niveau de la dette souveraine en Europe, et sur une dynamisation de la croissance aux Etats-Unis, après le maintien en vigueur des incitations fiscales.

Par ailleurs, Fitch Ratings a indiqué ce jour dans une étude que les fondamentaux sous-jacents de crédit de la zone euro étaient plus forts que ce que ne l’indiquent les niveaux « actuels de « pricing » des risques ».

Néanmoins, la détérioration dramatique des conditions de financement pour plusieurs gouvernements de la zone euro est en train d’éroder leurs fondamentaux de crédit souverain ainsi que l’accès au marché alors que les coûts d’emprunt ne sont pas compatibles avec la stabilisation de la dette publique à la lumière des perspectives de croissance à moyen terme.

Source:

http://www.lerevenu.com/depeches/news/banques-note-d039espoir-.html

Dénouement heureux entre Liliane Bettencourt et sa …

10 décembre, 2010
actualitas le parisien | Pas de réponses »

Le directeur général du groupe de cosmétiques L’Oréal, Jean-Paul Agon, s’est réjoui lundi d’un «dénouement heureux» après l’annonce de la fin du conflit entre l’héritière du groupe Liliane Bettencourt et sa fille, dans un message dont des extraits ont été transmis à l’AFP.

«Ce dénouement heureux est également très positif pour notre groupe et ses collaborateurs, d’autant plus que la famille s’est exprimée de manière forte et unie sur son attachement à l’entreprise», poursuit M.

Le différend familial entre la milliardaire et sa fille a suscité de nombreuses interrogations sur l’évolution de l’actionnariat de L’Oréal, contrôlé à 31% par la famille Bettencourt et à 29,8% par le géant suisse Nestlé, ainsi que sur les conséquences qu’aurait pu avoir un placement sous tutelle de Liliane Bettencourt.

Une mise sous tutelle de Liliane Bettencourt lui aurait fait perdre son siège d’administratrice de L’Oréal et la présidence de la holding qui contrôle les parts familiales.

Source:

http://www.canoe.com/infos/international/archives/2010/12/20101206-095231.html

COLLECTIF49 |
GUAT Clément |
demoli |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Objectif CAPA
| info retour à l'emploi
| "THC":Tout les Hauts de Cagnes